Menu
DONNEZ VIE
À DES PROJETS
INNOVANTS
PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ
CAOUTCHOUC
& POLYMÈRES
INTÉGREZ UN RÉSEAU
D'ENTREPRISES ET
DE LABORATOIRES
DÉCOUVREZ NOS OFFRES
D'INGENIERIE PROJET
ET DE SERVICES
PARTICIPEZ À NOS ÉVÈNEMENTS
EN FRANCE ET
À L'INTERNATIONAL
Pourquoi adhérer ? Contact Newsletter

Retour sur la journée AXE POLYURETHANES

Organisée à Le Mans Université le 14 mars 2018
Régions : Pays de la Loire / A la une : R&D


La journée AXE du 14 mars 2018 organisée dans les locaux de Le Mans Université avec le soutien du consortium projet SPEED a réuni plus de 50 personnes. Elles ont pu assister à une dizaine de conférences consacrées aux récentes avancées technologiques sur la formulation et la mise en œuvre des polyuréthanes.


Après une présentation de Laurent Fontaine de Le Mans Université sur les enjeux du programme SPEED, porté l’Institut des Molécules et Matériaux du Mans (IMMM) et soutenu financièrement par la Région des Pays de la Loire, le début de matinée a été consacré à un état de l’art exhaustif des familles de PU et des marchés associés. Les présentations de Jean-Louis Halary, président du Conseil Scientifique d’Elastopôle, et d’Alex Zuckerman, dirigeant de l’entreprise FIMOR, ont été successivement consacrées aux problématiques de formulation des PU et aux multitudes d’applications possibles pour cette famille de polymères aux formes diverses.


Deux conférences présentant des exemples précis d’applications industrielles ont suivi. René Massard, dirigeant de KEMICA COATINGS, a présenté les travaux entrepris depuis plus de 10 ans qui lui ont permis de développer une résine polyuréthane sans solvant mise en œuvre par projection électrostatique. Les applications industrielles sont nombreuses, de l’anti-corrosion à l’isolation électrique en passant par les technologies barrières (eau, vapeur).


Éric Marty, expert matériaux au sein de la société CNIM, a décrit l’ensemble du processus mis en place pour fabriquer une membrane d’étanchéité destinée à la centrale de Tchernobyl. Cette dernière a pu être développée, qualifiée et réalisée grâce à un process de projection de polyuréthane. Les travaux menés ont permis de livrer une membrane aux dimensions et à la durabilité exceptionnelles, et de breveter un système d’arrêt de déchirure.


D’autres applications industrielles des PU ont été présentées par Olivier Perrier, dirigeant de RAIGI, notamment pour le secteur automobile : de nombreuses pièces pour capotage, capteurs et tableau de bord sont réalisées en PU, dont les nouvelles formulations permettent aujourd’hui d’associer performance et compétitivité économique.


Le reste de l’après-midi a pu être consacré à des présentations académiques : Benoit Furet, professeur à l’IUT de Nantes, a dédié sont intervention au FAM « Foam Additive Manufacturing ». Il s’agit d’une technologie de fabrication additive par impression 3D XXL de mousse polyuréthane, très prometteuse pour la réalisation d’outillages. Ces travaux font l’objet de la thèse d’E. Paquet dans le cadre d’un projet de recherche avec Bénéteau, et devraient offrir à moyen terme de nombreux cas d’applications.


Fabrice Burel, responsable du laboratoire L2M à l’INSA Rouen, a présenté les travaux menés par son équipe de recherche sur la formulation de polyuréthanes sans isocyanates par transuréthanisation. Jean-François Pilard, professeur au sein de Le Mans Université, a également évoqué les NIPU au cours de sa conférence, dédiée à la production d’oligomères téléchéliques selon deux approches distinctes (voie oxydante ou voie métathèse). Ces derniers sont issus de source renouvelable ou de déchets valorisables, et constituent des précurseurs valorisables pour la fabrication de mousses, revêtements PU ignifugeants ou antibactériens, supports de biocapteurs, etc.


La journée s’est conclue par un échange entre l’ensemble des participants, animé par Olivier Gille et Jean Louis Halary. Les sujets qui ont émergé lors de ces discussions seront traités au sein de Groupes de Travail, composés des acteurs qui se sont manifestés, et animés par le pôle. Plusieurs participants ont manifesté leur intérêt quant à la possibilité de mettre en place un "club PU", animé par le pôle, regroupant les acteurs de la profession souhaitant échanger sur les problématiques marchés, scientifiques et réglementaires liées aux PU.



Nous vous invitons à contacter Sandra Garel pour tout renseignement complémentaire : nantes@elastopole.com / 02 28 44 36 65.

Retour sur ...
Retour sur ...+
Retour sur la journée émergence Prédiction du comportement thermo-mécano-chimique des élastomères
Organisée le 5 mars 2018 à l’ENSAM, Paris, cette réunion a rassemblé une quarantaine de participants, dont 18 industriels, afin d’échanger (...)
Retour sur ...+
Retour sur le projet NAWHICEL-2
Retenu lors du FUI 16, le projet a été clôturé lors de la réunion du 28 novembre 2017.
Retour sur ...+
Retour sur la journée AXE BTP & ELASTOMERES
Dédiée aux applications des élastomères pour le BTP, la journée s’est déroulée en deux temps : une première session de conférences a été (...)
Retour sur ...+
Retour sur la journée émergence Big Data dans l’industrie des polymères et caoutchoucs
Organisée le 26 janvier 2018 à l’ISEP, Issy-les-Moulineaux, cette réunion a rassemblé une quarantaine de participants afin d’échanger sur le (...)
Retour sur ...+
Retour sur le projet OPIDUM
Labellisé par le pôle de compétitivité Elastopôle et co-labellisé par les pôles ViaMéca et Plastipolis, le projet OPIDUM a bénéficié d’une (...)
Retour sur ...+
Retour sur l’atelier Projets Européens d’Elastopole
Une vingtaine de personnes a pu assister le 12 octobre 2017 à l’atelier Projets Européens dans les locaux de l’Université du Mans. Cette (...)
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |
Elastopôle - Siège Social - 5 rue du Carbone - 45072 ORLEANS Cedex 2 - Tél. : 02 38 45 75 87
© Elastopole - Réalisation Atmedia